Ma retraite complémentaire est-elle soumise à l’impôt et aux prélèvements sociaux ?

Cliquez ici pour afficher la transcription textuelle

Les prélèvements sur votre retraite complémentaire sont directement reversés aux URSSAF, par les caisses de retraite. Il s’agit de la cotisation d’assurance maladie, de la contribution sociale généralisée (CSG), de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et de la contribution de solidarité pour l’autonomie. En fonction de votre situation fiscale ou sociale, vous pouvez être totalement ou partiellement exonéré de ces cotisations. Vous n’avez pas de démarche à faire, tout est automatique. Vos retraites sont soumises à l’impôt sur le revenu. Vos caisses de retraite informent l’administration fiscale du montant des sommes qu’elle vous a versé dans l’année.